Livraison GRATUITE sans minimum d'achat.

Qui est le Dieu Thot ?

Publié par Benjamin V. le

Qui est le Dieu Thot ?

Populaire dans toute l'Égypte, le Dieu Thot, le plus souvent représenté sous la forme d'un homme à tête d'Ibis, est l'un des dieux les plus importants du Panthéon égyptien. On vous raconte ici les histoires fascinantes de sa vie mythologique...

 

tete d'ibis bas relief

 

Le Dieu Thot était l'un des premiers dieux égyptiens. Il était populaire dans toute l'Égypte, mais il était particulièrement vénéré à Khnoum où il était adoré dans le cadre des divinités de l'Ogdoad. Au fur et à mesure que la puissance de son culte s'est accrue, le mythe a été réécrit et Thot est devenu le dieu créateur. Selon cette réécriture, Thot – sous la forme d'un ibis, l'un de ses animaux sacrés – pondit un œuf duquel serait né Râ. D'autres mythes suggèrent que Thot s'est créé lui-même par le pouvoir du langage (dans un parallèle intéressant avec la phrase de l'Évangile selon Saint Jean « au commencement était le Verbe, et le Verbe était avec Dieu, et le Verbe était Dieu »). On pense que son chant a été à l’origine des huit divinités de l'Ogdoad : les dieux Nun, Heh, Kuk et Amon et les déesses Nunet, Hauhet, Kuaket et Amaunet.

On disait que le Dieu Thot était le mari - ou parfois le père de Seshat, une ancienne déesse de la sagesse et de l’écriture. Au fil du temps, il a progressivement absorbé la plupart des rôles de Seshat, et elle était considérée de plus en plus comme son versant féminin. Ensemble, ils eurent un enfant appelé Hornub.
À Khnoum, il était le mari de Nehmauit, déesse de la protection. Leur enfant était le dieu Neferhor. Il était aussi parfois considéré comme le mari de Maât. Comme il pouvait prendre la forme d'un babouin, il était parfois décrit comme le partenaire d'Astennu (l'un des babouins mâles qui vivaient dans le monde souterrain), bien qu'il ait également été dit qu'Astennu était simplement un aspect de Thot.

 

statue du dieu thot en babouin british museum

 

Selon le mythe, la lune et le soleil étaient initialement considérés comme les yeux gauche et droit d'Horus. Toujours selon ce mythe, l'œil gauche d'Horus (la lune) fut blessé lors d'un combat contre le dieu Seth et fut restauré par le Dieu Thot. Avec le temps, la lune a été associée à Thot, peut-être aussi parce que le croissant de lune ressemblait au bec d'un ibis. Le Dieu Thot a pris de l'importance lorsque Khnoum est devenue la capitale. Les archéologues ont mis au jour des milliers d'ibis momifiés qui ont été enterrés avec honneur en son nom.

Les rôles du Dieu Thot dans le panthéon égyptien

Bien qu'Osiris et Isis sont généralement réputés avoir apporté la civilisation à l'humanité, on pense que Thot a également inventé l'écriture, la médecine, la magie et les pratiques civiles et religieuses de l'Égypte. On lui attribue parfois même l'invention de la musique, qui était le plus souvent associée à Hathor. En tant qu’inventeur de l’écriture, le Dieu Thot était le patron des scribes et de l'écriture. Il était notamment scribe du monde souterrain, qui posait un verdict pour chaque défunt dans la salle de double justice de Maât. Le Dieu Thot entretenait la bibliothèque des dieux avec l'aide de sa femme, Seshat, la déesse de l'écriture. Il était donc le scribe des dieux, et était souvent décrit comme le « Scribe de la Compagnie des Dieux », la « voix de Râ » ou le « conseiller de Râ ». Il agissait comme représentant de Râ dans l'au-delà et, quand il tenait ce rôle-ci, sa femme était alors Maât. Il se tenait en effet, avec Maât, sur la péniche du soleil à côté de Râ lors de son voyage nocturne dans le ciel. Il tenait un registre de ceux qui se trouvaient dans son royaume souterrain et décidait des punitions pour leurs transgressions.

On racontait qu'il était l'auteur du « Livre des morts » et du « Livre des souffles » (qui était également attribué à Isis) et on l’a nommé « Auteur de tous les travaux sur toutes les branches de la connaissance, tant humaine que divine ». La mythologie égyptienne parle du « Livre de Thot » dans lequel le Dieu Thot a inscrit tous les secrets de l'univers. Quiconque le lisait devenait le plus puissant sorcier du monde, mais était alors maudit dans le même temps, à cause de son savoir. Nombreux sont ceux qui ont cherché ce texte malgré l'avertissement, et certaines théories plus « colorées » avancent qu'il serait caché dans une chambre secrète dans ou près de la Grande Pyramide. Ce livre serait, selon certains, les « tablettes d'émeraude de Thot », un ouvrage d'une authenticité douteuse qui suggère que Thot et les autres dieux venaient de l'Atlantide.

Thot était un grand magicien censé connaître tout ce qui est caché sous la voûte céleste. Il utilisa ses connaissances pour aider Isis après le meurtre de son mari Osiris par son frère Seth : avec l'aide d'Anubis, il a créé le premier rituel de momification et a aidé Osiris à ressusciter. Il a également protégé le fils d'Isis, Horus, en libérant de son corps d’un poison maléfique alors qu’il était très jeune, et l'a soutenu dans son combat pour obtenir le trône qui lui revenait de droit.

 

representation peinture dieu thot

Comment et pourquoi le Dieu Thot allongea le calendrier

De nombreux rituels religieux et civils égyptiens étaient organisés selon un calendrier lunaire. Comme le Dieu Thot était associé à l'écriture et à la lune, il n'est pas surprenant qu'il ait également été lié à la création de ce calendrier. Au fur et à mesure que son association avec la lune diminuait, il est devenu dieu de la sagesse, de la magie et de la mesure du temps. De même, il était considéré comme celui qui mesurait le temps. Il était connu alors sous d’autres dénominations : « Celui qui faisait des calculs concernant les cieux, les étoiles et la Terre », « Celui qui recueillait le temps et les saisons » et « Celui qui mesurait les cieux et planifiait la Terre ». On pensait que le Dieu Thot était l'inventeur du calendrier de 365 jours (qui a remplacé le calendrier, inexact, de 360 jours). Selon la légende, il aurait gagné les jours supplémentaires en jouant avec la lune dans un jeu de dés pour aider la déesse Nout. Elle était enceinte de son frère et mari Geb, mais Râ lui avait interdit d'accoucher lors d’un jour du calendrier égyptien, quel qu’il soit. Thot aurait alors remporté une partie de la lumière de la lune qui équivalait à cinq jours supplémentaires, et Nout a alors pu donner naissance à ses cinq enfants ces jours-là (Osiris, Horus l'Ancien, Seth, Isis et Nephtys).

Ses rôles de conseiller et de négociateur

Il était également connu comme excellent conseiller et un orateur persuasif. Dans une version d'un ancien mythe, Thot et Shou ont été envoyés par Râ pour persuader « l'œil de Râ » (la déesse Tefnout) de rentrer à la maison lorsqu'elle eut quitté l'Égypte pour la Nubie. Selon le mythe, toute l'eau précieuse a quitté l'Égypte lors de son départ, ce qui provoqua le dessèchement de la terre. Pendant ce temps, elle se déchaînait en Nubie, tuant des animaux et des humains et buvant leur sang. Thot et Shou se déguisèrent en babouins (un animal sacré pour Thot) et commencèrent leur quête de la déesse rebelle. Cependant, lorsqu'ils la débusquèrent, elle refusa de rentrer en Égypte, se trouvant parfaitement heureuse là où elle était. Le Dieu Thot lui raconta à quel point elle manquait à l'Égypte, et que tout le pays souffrait de son absence. Il lui promit de grandes processions et célébrations si elle revenait à la maison. Elle finit par accepter, séduite par ses récits extravagants et les trois divinités rentrèrent en Égypte accompagnés de musiciens, de danseurs et de babouins nubiens. Elles remontèrent le Nil de ville en ville, ramenant l'eau avec elles, et les réjouissances furent nombreuses.

Les représentations du Dieu Thot

Il est le plus souvent représenté comme un homme à tête d’ibis. Il tient souvent une palette de scribe et un stylet, mais il peut aussi être représenté avec un ankh (représentant la vie) et un sceptre (représentant le pouvoir). Thot porte parfois un croissant de lune sur la tête, mais il est également souvent représenté portant la couronne Atef et la double couronne de Haute et de Basse-Égypte. Lorsqu'il joue le rôle de la « voix de Râ », il porte « l'œil de Râ » (symbole de la puissance du soleil). Parfois, il est représenté sous la forme d'un ibis ou d'un babouin. On pense que l'oiseau était associé à la lune en raison de son bec en forme de croissant, et le babouin est pour sa part un animal nocturne qui a la curieuse habitude de bavarder au soleil tous les jours avant de s'endormir.

 

ibis dieu thot

 

Dans la « postérité » mythologique

Plus tard, les Grecs associèrent le Dieu Thot au dieu messager Hermès. Les deux divinités ont été réunies pour former Hermès Trismégiste et Khmoun a été rebaptisé Hermopolis (« ville d'Hermès »). Cette version de la vie du Dieu Thot reste populaire auprès des occultistes aujourd'hui.

Articles similaires

Croix Chrétiennes : Présentation d'un site Religieux
Croix Chrétiennes : Présentation d'un site Religieux
Aujourd'hui, nous aimerions vous partager une boutique religieuse qui nous a envoyé une demande de partenariat. Comme...
Lire cet article
Qui est le Dieu du Soleil Egyptien ?
Qui est le Dieu du Soleil Egyptien ?
Râ, Dieu du Soleil dans l'Égypte Antique, fut le créateur, le destructeur et finalement le sauveur de l'humanité. Ple...
Lire cet article
Quelle était la monnaie utilisée en Egypte Antique ?
Quelle était la monnaie utilisée en Egypte Antique ?
Il n'existait pas de Monnaie Egyptienne établie et régulièrement frappée avant l'époque grecque, même s'il existe des...
Lire cet article

Partager cet article


← Message plus ancien Message plus récent →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.