La livraison est GRATUITE sur toute la boutique ! 

Qui est le dieu Râ ?

Publié par Benjamin V. le

Qui est le dieu Râ ?

Le dieu Râ (également appelé Rê) est incontestablement le dieu le plus connu et le plus ancien de toute la mythologie égyptienne. Il est le plus souvent représenté comme un homme à tête de faucon, coiffé d'un disque solaire. Il était considéré comme le dieu suprême à l'origine de l'Univers, protecteur essentiel de la population de l'Égypte antique. Vénéré principalement à Héliopolis, de nombreuses versions de son histoire circulent. Mais une idée est commune : le dieu-soleil est celui par qui tout commence, et tout se termine.

 

Rê, Râ, Dieux Rê, Dieu Râ

 

 

La naissance du dieu Râ

Il existe de nombreuses hypothèses sur la naissance du dieu Râ. Parmi elles, l'idée serait évoquée qu'avant le Monde n'existait pas, et que seul le Noun, une vaste étendue vide, était présent. De cet océan primordial serait née une île où poussait un lotus. À l'intérieur de cette fleur, le dieu Râ aurait fait son apparition. En sortant du lotus, il aurait éclairé et réchauffé le monde.

Une autre version prétend que le dieu Râ s'est créé lui-même simplement en mentionnant son nom, comme il créera ensuite les éléments de la vie en les faisant sortir du Noun.

On raconte aussi que le dieu Râ aurait été mis au monde par la déesse Neith. Le dieu-soleil serait apparu sous forme d'un œuf. À l'éclosion, la lumière aurait été si intense qu'elle aurait fait pleurer le dieu. Les premiers hommes seraient nés des larmes du dieu Râ.

👉 Voir la collection des Amulettes 👈

La course du soleil

Les Égyptiens pensaient que le dieu Râ, le roi du soleil, parcourait chaque jour le ciel dans une barque magique tout comme le soleil traverse les cieux quotidiennement. Ainsi, il réchauffait et éclairait le monde, tout en gardant un œil sur tout.

La légende veut qu'à la fin de la journée, et donc de la traversée du ciel en barque, le dieu Râ soit avalé par Nout, la déesse du ciel, et qu'elle ne le recrachait que le lendemain, au petit matin.

À la tombée du jour, le puissant dieu était confronté à son ennemi juré, le serpent Apophis. Chaque nuit, ce monstrueux animal tentait de faire chavirer la barque et empêcher ainsi le jour de se lever. Mais, aidé de plusieurs dieux, Râ parvint toujours à vaincre Apophis et éclairer le monde chaque matin.

Ainsi, le dieu Râ réglait le monde et tenait en ordre l'Univers. Il symbolise le côté cyclique de la création.

👉 Voir la collection des Bagues 👈

Les différentes représentations de Râ

Râ est symbolisé de plusieurs manières, que l'on retrouve souvent sous forme de statuette ou d'illustrations, car le dieu-soleil se transforme tout au long de son périple en barque. Ses représentations diffèrent selon le moment de la journée, les villes ou l'époque.

Khépri : le dieu à tête de scarabée. C'est la représentation du dieu solaire au petit matin, quand il surgit du Noun dans sa barque. Associé au soleil et au symbole de la renaissance, le scarabée représente le soleil levant. Horakhty : le dieu à tête de faucon surmonté du disque solaire. Le dieu-soleil est le plus souvent représenté sous cette forme. Il devient ainsi lorsqu'il arrive au point culminant de son voyage, à midi. Il est la manifestation du pouvoir solaire sur Terre, tout comme le sera ensuite le dieu Horus. Il peut aussi durant la journée être un lion ou un chacal. Khnoum : le dieu à tête de bélier. On le retrouve ainsi la nuit. Il pourra également être un chat tueur de serpents (en référence à Apophis)

 

Les symboles du dieu solaire

Dans la mythologie égyptienne, chaque dieu avait des attributs qui leur étaient propres. Symboles de leur pouvoir et de leur force, on les retrouve dans toutes leurs représentations. Râ, le grand dieu créateur, en avait plusieurs.

Le pilier Djed : cette colonne de vie symbolise la stabilité, la durée. Le disque solaire entouré de l'uraeus : il symbolise le Soleil. L'uraeus est le cobra femelle qui protège les dieux des ennemis. L'ichneumon : la mangouste, chasseur de serpent et de taureau, est souvent associée au dieu Râ. Il fait directement référence à son combat perpétuel contre le serpent Apophis. On peut aussi lui associer le chat et le scarabée, même s'ils ne sont pas sacrés. Le sceptre Ouas : initialement destiné à capturer les serpents pour extraire leur venin, il est devenu le symbole de la puissance divine que les dieux transmettent aux pharaons. L'obélisque : Râ se serait manifesté sous cette forme, en référence au rayon du soleil figé.

Le dieu-soleil était vénéré par les Égyptiens car il représente la divinité suprême. Avoir un objet à son effigie, comme un pendentif, éloigne le mauvais œil. Créateur du monde, il est l'ancêtre des pharaons et peut fusionner avec d'autres dieux, comme il l'a fait avec Amon, pour devenir Amon-Rê. Cela rend son rôle sur Terre très important et très complexe. Les Égyptiens pensaient que le soleil était en réalité l'œil du dieu Râ qui veillait sur eux. C'était un dieu omniprésent et bienveillant essentiel aux croyances de la population égyptienne à l'époque des pyramides.

 

👉 Voir la collection des Bracelets 👈


Partager ce message


← Message plus ancien Message plus récent →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.